Récit de la manif’-occupation du 7 mai à Notre-Dame-des-Landes